Le sol, réservoir de notre alimentation


sol_rL’étude géotechnique n’a pas été menée. Nous ne connaissons donc pas le type exact de sol, la profondeur d’assises, etc. On ne s’intéressera à ces sujets que lorsque les autorisations de construire et d’exploiter auront été accordées !

D’après les observations effectuées sur le site par un géologue reconnu (M. Rousselle, Espace Pierres Folles à Saint Jean des Vignes et Géopark) [1] :
– Champ Bayon est essentiellement constitué de granite, riche en feldspath et en mica, traversé par quelques veines de quartz,
– le massif, notamment son versant nord, est recouvert d’une épaisseur relativement développée d’arène permettant l’infiltration et le drainage des eaux pluviales,
– la roche, très fracturée, contribue également au drainage et au stockage provisoire de l’eau dans le sous-sol.

C’est tout le massif, depuis les crêtes et les plateaux du sommet, qui assure la récupération, la conduite et le stockage de l’eau qui réapparaît, via les sources, sous forme de multiples rus qui donnent naissance aux rivières et alimentent les réserves d’eau.


[1] Compte rendu d’observation géologique

Les commentaires sont clos.