Ce que cela nous coûte


Des 3,5 milliards d’euros initiaux de l’EPR de Flamanville, on parle maintenant de 10 milliards pour le coût de construction.
La somme paraît astronomique !

MAIS…

10 milliards d’euros, c’est aussi la somme que nous payons tous, en seulement un an, sur nos factures d’électricité, en “Contribution au Service Public d‘Électricité” ou CSPE (22,5€ HT / MWh en 2016, soit pour un foyer moyen de l’ordre de 190€ / an TTC et une augmentation de 114% sur les 4 dernières années !). [1]

cspe_r

Cette contribution était jadis consacrée à la solidarité, solidarité sociale avec ceux qui ne peuvent pas payer leur facture et solidarité géographique avec les territoires où la production d’électricité coûte beaucoup plus cher (Corse, DOM-TOM, etc.).
En 2003, la CSPE (3,3€ / MWh), presque totalement consacrée à la solidarité a coûté 1,3 milliard d’euros.  En 2015, la CSPE a coûté 7,5 milliards d’euros dont 4,1 en subventions aux seules électricités d’origine photovoltaïque et éolienne !

NOTONS AU PASSAGE…

Le coût de l’EPR est essentiellement dépensé en France et alimente des emplois français. Les panneaux photovoltaïques sont “made in China” et les éoliennes “made in Germany”. Malgré cela, le secteur éolien va très mal. [2]

10 milliards d’euros, c’est aussi, à peu de choses près, le déficit annuel de la Sécurité Sociale en 2015…

C’est un comble : notre argent sert à financer ce qui va ruiner notre existence !


[1] Taxes sur le coût du kWh
[2] L’effondrement du secteur éolien s’accélère

Les commentaires sont clos.