Un projet fondé sur un élément manquant


Le vent sur le secteur est insuffisant (< 6,5 m/s, seuil dit « de rentabilité »), le recours à des éoliennes de 186 m en est le signe et laisse prévoir que le site ne sera pas rentable.

Vent

La CNR prétend disposer d’un vent moyen à long terme de 6,5 m/s à 140 m de haut mais :

  • Les mesures n’ont été réalisées qu’à 50 m et sur quelques mois alors qu’il faut, au minimum, 2 ans pour avoir une bonne idée de la ressource en vent,
  • Le département du Rhône se classe parmi les derniers avec un vent maximum moyen de 25 km/h soit 6,9 m/s en 2014 (données Météo France). Inutile de dire que le vent moyen (celui qui soufflerait en continu s’il n’y avait pas de rafale et pas d’accalmie) est loin d’atteindre le seuil de rentabilité.

DONC…

La production annuelle de 19 MkWh annoncée par la CNR, correspondant à un facteur de charge de 24%, ne sera pas au rendez-vous. Il sera, au mieux, de 21%, ce qui est insuffisant face aux investissements à réaliser.

Nous avons demandé, pour l’instant sans succès, à avoir les résultats des mesures réalisées par la CNR et la distribution de Weibull pour être certains de la viabilité du site.

Les commentaires sont clos.