Une eau si pure qui descend de la montagne


eau_rL’implantation du parc éolien est prévue sur la ligne de partage des eaux, à l’endroit où le Sornin (versant Atlantique, 50 km vers la Loire) et la Grosne (versant Méditerranée, 100 km vers la Saône/le Rhône) prennent une partie de leur source  (voir la vidéo dans L’Album).

La commune de Saint Bonnet est alimentée en eau par les sources de Champ Bayon.

Les captages d’eau seraient tout proches des éoliennes (200 à 300m, voire moins), les sources en seraient donc encore plus proches.

Captages

Si, comme l’indique la CNR (ci-dessus), les éoliennes sont positionnées hors des zones de captage de l’eau (encore que…), elles ne pourront pas, en revanche, comme elle le prétend par ailleurs, se trouver en dehors du bassin d’alimentation des sources qui alimentent ces captages puisque leur installation est prévue sur la partie supérieure du massif, au-dessus desdites sources. Le positionnement de l’étiquette “Zone d’alimentation des sources” est trompeur.

Il y a des risques de détournement (travaux), de modification des caractéristiques de l’eau et de pollution par le sol (selon la CNR, les transformateurs des éoliennes peuvent contenir jusqu’à 1500 litres d’huile chacun !) comme cela s’est déjà produit dans d’autres pays d’Europe [1].


[1] Pollution des eaux par les éoliennes d’Écosse

Les commentaires sont clos.